Les biens immobiliers à Londres se vendent aussi vite qu'en 2007

le 29/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les biens immobiliers londoniens s'échangent à une vitesse qui n'avait plus été observée depuis le pic atteint par le secteur en octobre 2007, juste avant la crise financière, montrent des chiffres publiés lundi par le cabinet Hometrack. Les domiciles londoniens ne sont restés en moyenne sur le marché que 4,6 semaines en avril. Fin 2008, à l'apogée de la crise financière, la durée moyenne sur le marché était de plus de huit semaines.

A lire aussi