Berlin aurait intérêt à une hausse des taux

le 25/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La chancelière allemande, Angela Merkel, a jugé que la BCE devrait relever les taux d'intérêt si elle s'en tenait uniquement à la situation de l'Allemagne, ajoutant que les divergences économiques au sein de la zone euro compliquaient la tâche de l'institution de Francfort. L'Allemagne rejette, au moins pour l'instant, l'idée d'un mécanisme européen normalisé de garantie des dépôts bancaires, a-t-elle également déclaré. Un tel mécanisme obligerait la première économie européenne à payer pour les erreurs des banques d'autres pays de la zone euro. La chancelière a également réaffirmé l'opinion de son gouvernement voulant qu'à l'avenir, les actionnaires des banques assument eux aussi des pertes dans le cas d'un renflouement par les mécanismes d'aide de la zone euro.

A lire aussi