La sécurisation de l'emploi à l'Assemblée nationale

le 02/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les députés français engagent ce mardi après-midi l'examen du projet de loi sur la sécurisation de l'emploi, qui est vivement contesté par la "gauche de la gauche" et les syndicats non signataires, la CGT et Force ouvrière. Ce projet de loi, qui prévoit notamment que les entreprises puissent négocier des baisses de salaires en échange d'un maintien des effectifs, transpose fidèlement l'accord national interprofessionnel (ANI) conclu le 11 janvier entre le patronat et trois syndicats, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC.

A lire aussi