Jens Weidmann met en garde l'Italie sur sa dette

le 18/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Italie ne doit pas compter sur la BCE pour racheter ses obligations souveraines si ses coûts d'emprunt augmentent du fait de propos tenus par ses responsables politiques, avertit le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, dans une interview publiée ce week-end par la presse allemande. Beppe Grillo s'est notamment prononcé pour un référendum sur une sortie de la zone euro.

A lire aussi