La « troïka » donne plus de temps au Portugal pour ses réformes

le 15/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La « troïka » des bailleurs de fonds du Portugal a allégé ses objectifs budgétaires et lui a donné plus de temps pour effectuer les mesures d'austérité exigées par son plan de sauvetage international, a annoncé vendredi Vitor Gaspar, le ministre des Finances. La troïka, qui rassemble la Commission européenne, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque centrale européenne (BCE), a accepté de verser une nouvelle tranche d'aide de deux milliards d'euros. Le Portugal aura désormais jusqu'en 2015, et non plus 2014, pour ramener son déficit budgétaire sous la barre des 3% du PIB, ce qui représente une baisse des dépenses publiques équivalente à 2,5% du PIB.

A lire aussi