Les banques allemandes ont mésestimé les risques du Libor

le 07/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les banques allemandes ont trop longtemps sous-estimé les risques de manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor, a jugé jeudi la présidente de la Bafin, l'autorité allemande de régulation bancaire. Plus d'une dizaine de banques dans le monde sont visées par les enquêtes ouvertes par la Bafin et d'autres régulateurs dans le dossier de manipulation de ces taux de référence, qui servent de base à de nombreux types des contrats financiers, des hypothèques aux cartes de crédit.

A lire aussi