Sept ans de prison pour l’ex-trader d’UBS

le 20/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Kweku Abodoli, le 15 novembre 2012. Photo: Simon Dawson/Bloomberg

Reconnu coupable à l'unanimité de deux chefs d'accusation de fraude par abus de position, Kweku Adoboli, ancien trader de la banque suisse UBS, a été condamné à sept ans de prison pour avoir fait perdre 1,5 milliard de livres (1,8 milliard d'euros) à son employeur à la suite de transactions hasardeuses et non autorisées.

Les dix membres du jury l'ont en revanche acquitté des quatre autres chefs d'accusation de faux en écriture, l'accusation n'ayant pu établir que ces actes avaient été commis à seule fin d'enrichissement personnel.

Le juge a précisé que Kweku Adoboli, 32 ans, devra passer la moitié de sa peine derrière les barreaux, moins l'année qu'il a déjà passée en détention préventive, soit un total deux ans et demi avant de pouvoir être libéré avec mise à l'épreuve.

A lire aussi