John Williams défend la marge de manœuvre de la Fed

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Le chômage est, et doit être, une priorité pour la politique monétaire, dès à présent», a déclaré le président de la Fed de San Francisco. «Nous avons une latitude suffisante pour utiliser la politique monétaire pour stimuler l'économie sans créer trop de pression à la hausse sur les prix», a-t-il ajouté. Le responsable a estimé que le QE3 lancé en septembre avait «les effets escomptés».

A lire aussi