La collecte des FIP et des FCPI est en très net recul

le 18/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une étude de l'AFG et de l'Afic révèle une chute de 20% en un an des montants levés par les FIP-ISF et FCPI-ISF.

Levées de fonds en baisse selon l'Afic et l'AFG. Photo: PHB/Agefi

La collecte des fonds ISF 2012 est en baisse de plus de 20% par rapport à 2011, notent l’AFG (Association Française de la Gestion financière) et l’Afic (Association Française des Investisseurs pour la Croissance) dans une étude commune sur la levée de capitaux réalisée au 1er semestre 2012 par les FIP-ISF et les FCPI-ISF. Cette enquête mesure le niveau de fonds collectés auprès des particuliers éligibles à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), qui sous certaines conditions peuvent bénéficier d’un encouragement fiscal à investir dans des start-ups et dans des PME régionales via les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) et les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Avec 237 millions d’euros, la collecte de ces fonds en 2012 représente moins de la moitié de la collecte observée en 2008 (571 millions d’euros), année de mise en place du dispositif. Les montants moyens collectés par les FIP-ISF (5,7 millions d’euros) et FCPI-ISF (4,3 millions d’euros ) sont en très net recul. Cette situation est d’autant plus inquiétante que les perspectives sont extrêmement sombres, note l’étude pour qui la collecte des fonds IR devrait être mauvaise alors que l’incitation fiscale en faveur des dispositifs FIP et FCPI a été largement rabotée, passant de 25 % à 22 % en 2011 puis à 18 % en 2012, et que le projet de leur incorporation dans le plafond des avantages fiscaux à 10.000 euros par foyer va très logiquement créer un effet d’éviction pour ces produits.

A lire aussi