L'opportunité d'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif divise la BoE

le 17/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les responsables monétaires britanniques sont divisés sur la question de la nécessité d'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif (QE)  montre le compte-rendu de leur dernière réunion en date. Les neuf membres du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre ont voté à l'unanimité le maintien, à 375 milliards de livres (462 milliards d'euros), du montant total de son plan de rachats d'actifs. Ce montant devrait toutefois être épuisé d'ici le prochain comité et la question de savoir s'il doit être augmenté est âprement débattue. En juillet déjà , le chef économiste de la BoE, Spencer Dale, et Ben Broadbent, membre extérieur de la BoE, avaient tous les deux dit leur opposition à l'augmentation du plan de rachat d'actifs. Ils ont été rejoints la semaine dernière par Martin Weale, un autre membre extérieur de la BoE.

A lire aussi