Les sociétés sous LBO en difficulté ont vu leur poids se réduire en 2011

le 10/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Seulement 14% des entreprises ayant fait l’objet d’une opération de capital transmission n’ont pu respecter leur échéancier bancaire l'an passé contre 19% en 2010, selon le dernier baromètre annuel de l'Association des investisseurs pour la croissance et OpinionWay.

7% des entreprises en difficulté n'ont pu respecter l'ensemble de leurs ratios. Photo: PHB/Agefi

L’an passé, 14% des entreprises ayant fait l’objet d’une opération de capital transmission n’ont pu respecter leur échéancier bancaire, contre 19% en 2010 et 24% en 2009, selon le dernier baromètre annuel dévoilé ce matin par l’Afic (Association des investisseurs pour la croissance) et OpinionWay.

Sur ces entreprises en difficulté, 7% n’ont pu respecter l’ensemble de leurs ratios mais ont néanmoins respecté leur échéancier. Alors que 1% du panel n’a pas souhaité s’exprimer, 6% des dossiers ont nécessité un rééchelonnement. Cela a été réalisé dans 2% des cas sans apport de fonds propres et dans 3% des cas avec renflouement de capitaux. «Dans 1% des cas, la situation n’est pas résolue», a indiqué Chloé Magnier, chef économiste à l’Afic.

A lire aussi