Chypre demande un sursis à ses créanciers

le 05/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nicosie pourrait faire plus d'économies que ce qui est demandé par ses créanciers internationaux, en échange d'un laps de temps plus long pour rembourser ses dettes, selon un document transmis à la presse. Dans ses contre-propositions, le gouvernement préconise une période d'ajustement de cinq ans et 1,01 milliard d'économies, alors que les créanciers ont demandé 975 millions d'économies sur quatre ans.

A lire aussi