Sans aide, les caisses grecques seront vides en décembre

le 05/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grèce ne pourra pas financer ses dépenses au-delà de la fin novembre si elle ne reçoit pas la prochaine tranche de l'aide internationale, a déclaré le Premier ministre grec, Antonis Samaras, à un quotidien allemand, suggérant que la Banque centrale européenne (BCE) pourrait aider davantage Athènes. «La liquidité est la clé. C'est pourquoi la prochaine tranche de crédit est si importante pour nous», a dit le chef du gouvernement au journal économique Handelsblatt.

A lire aussi