La Banque Mondiale plus prudente sur l’Amérique Latine

le 04/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’institution a revu en baisse ses attentes de croissance pour la région, à 3,0% cette année contre une précédente estimation de 3,5 à 4,0%. En cause, le ralentissement de l’économie mondiale. La zone reste dépendante des exportations, particulièrement à destination de son partenaire commercial privilégié la Chine.

A lire aussi