La Cour des comptes presse François Hollande de rétablir l’équilibre de la Sécu

le 13/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le déficit des comptes sociaux français est une anomalie et une injustice qu'il faut résoudre de façon urgente, estime la Cour des comptes dans son rapport sur la sécurité sociale publié jeudi. Le redressement des comptes sociaux est possible et nécessaire. «Le déficit des comptes sociaux reste une spécificité française», a souligné son premier président, Didier Migaud. Ce déficit a représenté 0,6 point de PIB en 2011 alors que la moyenne des pays de la zone euro est de zéro et que l'Allemagne est en excédent, a-t-il rappelé. Quant à la dette sociale (près de 150 milliards d'euros fin 2011), «elle est devenue le poison de la sécurité sociale», a-t-il dit.

A lire aussi