Polémique sur le salaire des dirigeants du HFSF en Grèce

le 07/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement grec envisage de réduire les salaires du personnel du Fonds hellénique de stabilité financière (HFSF). Les dirigeants de cette instance chargée du sauvetage des banques grecques gagnent jusqu'à 22.000 euros par mois, soit 36 fois le salaire minimum (600 euros), selon Alexis Tsipras, chef de file de la Coalition de la gauche radicale (Syriza), qui s'oppose aux conditions de l'aide internationale. Le traitement des fonctionnaires a été réduit d'un tiers dans le cadre du premier plan du FMI et de l'Union européenne, adopté en 2010. Le second, approuvé en mars, devrait se traduire par une nouvelle érosion.

A lire aussi