Carlyle lance un LBO de près de 5 milliards sur une filiale de DuPont

le 30/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le chimiste se sépare de ses activités de peintures pour automobiles à faible marge.

Photo: PHB/Agefi

Au terme d’un processus long de huit mois, le chimiste américain DuPont a conclu la vente de ses activités de peintures pour automobiles au groupe de capital-investissement Carlyle pour 4,9 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros) en numéraire. Selon Reuters, Carlyle a battu des offres concurrentes déposées par Apollo Global Management et KKR. La société, qui compte comme principaux clients Ford et General Motors, emploie 11.000 personnes et devrait générer cette année un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards de dollars.

En vendant DuPont Performance Coatings (DPC), le groupe de chimie se sépare de l'activité offrant le moins de marge et la croissance la plus lente de son portefeuille. La vente lui permettra de réduire son endettement et de réaliser des acquisitions dans des secteurs qu'il juge prioritaires en raison de leurs opportunités de croissance et de marges élevées, dont les matériaux de pointe et la biotechnologie. DuPont a précisé qu’à l’issue de la transaction, dont la finalisation est attendue au premier trimestre 2013, il générera encore 3 milliards de dollars de ventes de matériaux avancés à l’industrie automobile.

Avec cette opération, Carlyle illustre une fois de plus l’appétit insatiable qui l’anime depuis plusieurs semaines. En juillet, associé à BC Partners, il a fait part du rachat d’une filiale d’United Technologies. Courant août, il a enchaîné avec les acquisition de l’agence Getty Images pour 3,3 milliards de dollars et du gestionnaire d'actifs TCW, filiale américaine de la Société Générale.

A lire aussi