Le secteur privé assumera une partie de la charge pour les banques espagnoles

le 11/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le secteur privé assumera sa part du coût de restructuration des banques espagnoles mais les créanciers obligataires prioritaires et les déposants seront épargnés, a déclaré mercredi un porte-parole de la Commission européenne. «Cette démarche se fonde sur le principe de minimisation des coûts pour le contribuable, tout en préservant la stabilité financière», a-t-il ajouté.

A lire aussi