Les plus aisés compenseront la croissance en berne, indique Matignon

le 02/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les contribuables les plus aisés et les grandes entreprises participeront davantage à l'effort de redressement budgétaire causé par une croissance plus faible que prévu, déclarent lundi les services du Premier ministre après la publication de l'audit des comptes publics de la Cour des comptes. Le projet de loi de finances rectificative pour 2012 qui sera présenté en conseil des ministres mercredi "comportera des mesures de justice fiscale", écrit Matignon dans un communiqué.

A lire aussi