Les BRICS envisagent un fonds commun anti-crise

le 21/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les principaux pays émergents pourraient mettre en place un fonds commun anti-crise s'ils n'obtiennent pas un droit de regard suffisant au sein du Fonds monétaire international, a dit un haut responsable russe. Les dirigeants des nations regroupées sous l'acronyme BRICS - Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud - se sont engagés lors du sommet du G20 au Mexique à fournir 75 milliards de dollars pour doper la force de frappe du FMI, mais ont cherché à lier ce prêt aux réformes des droits de vote engagées au sein de l'institution.

A lire aussi