Robert Zoellick déplore la stratégie européenne

le 18/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé à Der Spiegel, le président de la Banque Mondiale estime que «les dirigeants politiques européens agissent toujours avec un temps de retard et promettent toujours trop peu. Ensuite, quand la situation se complique, ils injectent de nouvelles liquidités ». Cette méthode permet de gagner du temps mais pas de résoudre les problèmes structurels dont souffre l'Europe, ajoute-t-il.

A lire aussi