Les Etats-Unis à contre-courant sur les ressources du FMI

le 18/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Japon, la Suède et le Danemark ont promis hier de fournir un total de 77 milliards de dollars de prêts au Fonds monétaire international, qui lui permettront d'accentuer son soutien à la zone euro. La sous-Secrétaire au Trésor américain Lael Brainard a en revanche indiqué que les Etats-Unis trouvent les ressources financières du Fonds «tout à fait adéquates». Le Japon est devenu le premier pays non européen à s'engager financièrement à accroître la puissance de feu du FMI. La contribution de l’Archipel, de 60 milliards de dollars, qui sera officiellement annoncée lors de la réunion des ministres des Finances du G20 cette semaine, encouragera d'autres pays à suivre, selon le ministre des Finances Jun Azumi. Cette contribution porte le total des engagements au FMI à plus de 300 milliards de dollars. Les pays de la zone euro ont dit qu'ils apporteraient environ 200 milliards de dollars et d'autres pays européens quelque 50 milliards supplémentaires.

A lire aussi