Moody's ne voit pas de raison d'agir sur la France le 12 mai

le 16/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Moody's n'a «pas de raison particulière» d'agir ou de communiquer sur la note française le 12 mai, a déclaré lundi une porte-parole, alors que François Hollande a annoncé une décision de l'agence de notation à cette date. Les trois grandes agences de notation ont placé la note de la France sous perspective négative, Standard & Poor's l'ayant au préalable abaissée de AAA à AA+ mi-janvier, ce qui signifie que d'autres dégradations sont possibles à brève échéance mais le placement sous perspective négative d'une note par Moody's n'entraîne pas nécessairement de décision sous 90 jours, contrairement à l'annonce d'un examen de la note en vue de sa dégradation.

A lire aussi