Blackstone confirme le renouveau de la mezzanine

le 29/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de gestion vient de collecter 4 milliards de dollars pour son deuxième véhicule de dette. Un montant quasi record depuis 2008

La firme d’investissement Blackstone a annoncé hier la fin de la période de collecte de GSO Capital Opportunities Fund II, qui a réuni 4 milliards de dollars (3 milliards d’euros). Il s’agit du deuxième véhicule de dette mezzanine de GSO Capital Partners, la division de Blackstone qui investit dans le crédit. Le premier avait atteint 2 milliards, levés en 2007.

Il s’agit du deuxième plus important fonds de cette nature levé depuis la crise financière de 2008. Selon les informations répertoriées par le bureau d’études Preqin, le premier a été collecté par le gérant EIG Global Energy Partners, clos fin avril pour un montant légèrement supérieur (4,12 milliards de dollars).

GSO Capital Opportunities Fund II est principalement centré sur les Etats-Unis et sur l’Europe. Il vise plus particulièrement la partie haute des entreprises de taille moyenne, que les gérants de Blackstone estiment mal servies en matière de mezzanine. Le véhicule a déjà entamé sa période d’investissement. Ses activités seront assez larges et, en tout cas, ne se limiteront pas au financement d’acquisitions à effet de levier (leveraged buy-out – LBO): il a par exemple participé à l’acquisition de l’activité d’édition musicale d’EMI par un consortium mené par Sony, ainsi que le financement d’un projet de développement du champ gazier Utica pour le compte de Chesapeake Energy. Quatre transactions ont déjà été réalisées, pour un montant total de 780 millions de dollars, précise Blackstone dans son communiqué.

L’investissement dans les produits de dette constitue l’un des principaux métiers de Blackstone. Cette classe d’actifs représentait 22% des montants que la société gérait au 31 décembre 2011. La mezzanine est une dette junior, considérée comme du quasi-fonds propres. Elle comporte souvent une partie convertible en capital (via des warrants), afin d’apporter un surcroît de rendement. Selon les données du fonds de retraite de l’Etat de l’Oregon citées par Reuters, la valeur du premier fonds de mezzanine de GSO était estimée à 1,3 fois ses investissements au 30 septembre 2011.

La collecte de GSO Capital Opportunities Fund II confirme le timide regain d’intérêt pour la dette mezzanine, à l’heure où les banques rechignent à mobiliser leurs ressources pour le financement, notamment de LBO. Le gérant Highbridge espère collecter 3 milliards de dollars pour son deuxième véhicule, tandis qu’ICG Europe vise 1,5 milliard d’euros.

A lire aussi