Les fonds LBO redécouvrent les sorties en Bourse

le 28/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Blackstone et Bain Capital prépareraient l'IPO de Michael Stores aux Etats-Unis. En Europe, les dossiers issus du private equity augmentent

A la Bourse de New York, le 21 mars 2012. Photo: Scott Eells/Bloomberg

Blackstone et Bain Capital prépareraient une introduction en Bourse de Michaels Stores, six ans après l’avoir acheté pour un montant de 6 milliards de dollars, selon des sources concordantes. JPMorgan Chase, Goldman Sachs, Barclays Capital et Deutsche Bank auraient d’ores et déjà été mandatées pour se charger de l’opération, et les documents d’introduction pourraient être déposés auprès des autorités dès la semaine prochaine. Les deux fonds contrôlent 93% du capital du groupe, alors que Highfields Capital Management en détient 6,2%.

Le fournisseur d’articles d'art et de décoration américain a enregistré un chiffre d’affaires de 4,21 milliards de dollars en 2011, en hausse de 4,4%, et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté de 622 millions. Ce qui lui a permis de voir son résultat net passer de 103 millions en 2010 à 176 millions en 2011. Ce type de sociétés «s’introduit en Bourse habituellement sur un niveau de valorisation compris entre 7 et 10 fois l’Ebitda» estime Joan Storms, analyste chez Wedbush. En 2006, Blackstone et Bain Capital avaient payé 44 dollars par action, soit une prime de 30%, pour mettre la main sur le détaillant.

L’IPO pourrait réveiller l’appétit des investisseurs, et aussi celui des fonds, pour qui la Bourse redevient une porte de sortie. Aux Etats-Unis, l’IPO réussie de Michael Kors, qui a levé 944 millions en décembre, et d’Allison Transmission, qui a levé 600 millions mi-février, étaient prometteuses. Mais de nombreuses opérations restent dans les tuyaux, dont l’IPO de Toys R Us par Bain Capital et KKR, qui étaient entrés à son capital en 2005 pour 6,6 milliards de dollars. Rexnord, le fournisseur de composants de transmissions contrôlé par Apollo Global Management cherche à lever 500 millions lors d’une introduction prévue cette semaine, ce qui le valoriserait à 1,9 milliard.

En Europe aussi, les fonds retrouvent le chemin de la Bourse: en témoigne l'introduction réussie de Ziggo à Amsterdam à travers la cession d'actions détenues par Cinven et Warburg Pincus. Selon Dealogic, si le volume d'IPO dans la zone Europe / Moyen Orient est en retrait sur 2012 par rapport à l'an dernier aussi bien en nombre d'opérations (18 contre 60) qu'en volume (2,7 milliards de dollars contre 3,9 milliards), les dossiers en provenance de fonds de private equity représentent cette année 43% des montants levés, contre 10% en 2011.

A lire aussi