Le FMI réaffirme la nécessité d’un soutien à la Grèce

le 19/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Grèce serait confrontée à une sortie mouvementée de la zone euro sans l'assistance financière de l'Europe, du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne, estime le FMI. Dans un rapport, ce dernierajoute qu'une sortie de la Grèce de la zone euro serait «très onéreuse», surtout si elle se faisait de façon unilatérale sans soutien extérieur. Le FMI observe par ailleurs que la solvabilité des banques grecques est devenue un «problème aigu», les créances douteuses représentant 14,7% du total en septembre 2011. Le gouverneur de la banque centrale grecque, George Provopoulos, a toutefois estimé que les banques domestiques pourraient ne pas avoir besoin de la totalité des 50 milliards d’euros qui ont été accordés pourleur recapitalisation. Il a par ailleurs indiqué que de nouvelles fusions étaient possibles après cette phase de renforcement. La banque centrale publie aujourd’hui son rapport de politique monétaire.

A lire aussi