La Birmanie va s'ouvrir davantage aux investissements étrangers

le 16/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Après des décennies d'isolement, la Birmanie va libéraliser ses règles d'investissement, indique un projet de loi que s'est procuré Reuters. Il autorise les étrangers à détenir la totalité du capital de leur entreprise. Ils pourront en outre créer une joint-venture avec des entrepreneurs birmans ou des organismes publics à condition que les capitaux étrangers représentent au moins 35% du total du capital. Les investisseurs étrangers peuvent également louer des terres à l'Etat ou à des particuliers autorisés à le faire. Le bail initial pourrait aller jusqu'à 30 ans.

A lire aussi