Sarkozy veut sauver Florange via le FSI et le grand emprunt

le 27/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Etat est prêt à investir à Florange, en Moselle, pour sauver les hauts-fourneaux d'ArcelorMittal actuellement à l'arrêt, a déclaré Nicolas Sarkozy. D'un côté, il propose de «mettre 150 millions d'euros sur la table» via le grand emprunt pour contribuer au financement du projet européen Ulcos dont l'objet est de réduire d'au moins 50% les émissions de CO2 dans la production d'acier. Nicolas Sarkozy souhaite par ailleurs qu'ArcelorMittal remette en marche les hauts-fourneaux à l'arrêt. «S'il faut que l'Etat investisse par le biais du FSI nous serons prêts à le faire», a-t-il ajouté.

A lire aussi