Pékin et Tokyo prêts à s’allier pour la zone euro

le 20/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Japon et la Chine répondront conjointement à une éventuelle demande de financement de la part du Fonds monétaire international dans le cadre de la crise de la zone euro. A l'issue d'entretiens avec le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan et le ministre des Finances chinois Xie Xuren, le ministre japonais des Finances Jun Azumi a déclaré que les deux pays étaient prêts à soutenir le FMI mais que des efforts supplémentaires étaient nécessaires de la part des membres de la zone euro. « Ce que nous avons décidé (...) est que les pays européens devaient faire plus, bien que la situation, y compris de la Grèce, aille dans la bonne direction », a déclaré Jun Azumi. « On peut s'attendre à une forme de demande de la part du FMI à des pays comme les Etats-Unis, le Japon ou la Chine. Nous avons décidé que le Japon et la Chine agiraient en étroite coordination et répondraient conjointement au FMI », a-t-il ajouté. Timothy Geithner a de son côté assuré que les Etats-Unis allaient encourager le FMI à soutenir l’accord d’aide à la Grèce.

A lire aussi