Deutsche Bank plonge dans le rouge fin 2011

le 02/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Deutsche Bank à Francfort. Photo: Hannelore Foerster.

Deutsche Bank a fait état jeudi d'une perte imposable surprise au titre du quatrième trimestre, sa banque d'investissement ayant été pénalisée par la crise de la dette souveraine. La banque allemande a perdu 351 millions d'euros, en raison des 422 millions de pertes de sa banque de financement et d'investissement (BFI). Les revenus du trading de taux ont chuté de 38% sur le trimestre. L'établissement a également mis de côté 380 millions d'euros au titre des risques juridiques dans son activité de BFI. Enfin, les dépréciations dans l'activité, qui concernent des participations dans des groupes comme le laboratoire pharmaceutique Actavis ou les casinos Cosmopolitan, ont atteint 722 millions. Sur l'ensemble de l'année 2011, le bénéfice net de la banque ressort à 4,3 milliards d'euros.

A lire aussi