Combiner le FESF et le MES serait un signal fort, déclare Christine Lagarde

le 25/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une combinaison du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et du mécanisme européen de stabilité (MES), destiné à lui succéder, pourrait contribuer au rétablissement de la confiance dans la zone euro, a déclaré la directrice générale du FMI. Elle a estimé que l'Europe avait besoin d'un pare-feu puissant pour éviter que la crise de la dette en Grèce ne se propage à l'Italie et à l'Espagne.

A lire aussi