Bruxelles envisage des « CAC » pour Athènes

le 25/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le vice-président de la Commission européenne Olli Rehn a estimé que l'activation de clauses d'action collective dans le cadre de l'échange d'obligations d'Etat en négociation à Athènes pourrait se faire «dans le cadre de la réalisation d'une participation volontaire du secteur privé» à cette restructuration. «Il y a eu des négociations sur les CACs entre parties prenantes qui sont le gouvernement grec et la communauté des créanciers privés représentés par l'IIF. C'est un sujet pour les parties concernées. C'est une possibilité d'introduire des CACs par un vote [des créanciers] à la majorité qualifiée» sans contrevenir au caractère volontaire de l'échange, a-t-il assuré à l'issue d'une réunion des ministres des finances européens où la situation en Grèce a été longuement discutée. L’IIF s’est dit toujours convaincu que les créanciers privés répondront massivement présent si un accord de participation volontaire peut être conclu.

A lire aussi