Des progrès encore nécessaires avant un accord sur la dette grecque

le 19/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les discussions sur l'échange de dette grecque se poursuivent mais de nombreux progrès doivent encore être réalisés avant qu'un accord entre Athènes et ses créanciers privés soit trouvé, indique Reuters. La Grèce et ses bailleurs de fonds internationaux ont proposé que les nouvelles obligations aient un coupon légèrement supérieur à 3,5%, mais les créanciers ont rejeté cette offre, la jugeant trop faible.

A lire aussi