Lucas Papadémos rappelle les partis grecs à leurs devoirs

le 22/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dirigeants des partis politiques grecs doivent adresser aux ministres des finances de la zone euro la confirmation écrite de leurs engagements en matière de réformes car les créanciers de la Grèce ont besoin d'être rassurés, a déclaré hier le Premier ministre grec, en déplacement à Bruxelles. Antonis Samaras, le leader du principal parti de la droite grecque, refuse toujours de s'engager par écrit à mettre en œuvre les réformes promises.

A lire aussi