Le chef de file de la droite grecque ne soutiendra pas davantage d'austérité

le 14/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Antonis Samaras, chef de file de la droite grecque, a apporté son soutien aux mesures déjà approuvées pour tenter de sortir de la crise de la dette mais prévenu que son parti ne voterait pas de nouvelles mesures d'austérité. Il s'exprimait avant le vote de confiance au parlement sur le nouveau gouvernement de coalition dirigé par Lucas Papadémos avec le soutien du Parti socialiste du Premier ministre sortant, George Papandréou, et de Nouvelle démocratie.

A lire aussi