Le Comité de Bâle met de l'eau dans son vin

le 25/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

En réponse au lobbying des banques, le Comité de Bâle a accepté d'amender ses règles sur le traitement prudentiel du financement du commerce international (trade finance). Deux changements techniques sont apportés au calcul du risque de crédit pour le financement du commerce des pays à faibles revenus. Les banques jugeaient que les futures règles Bâle 3allaient handicaper le financement des échanges de ces pays.

A lire aussi