Le FESF suspendu au vote de la Slovaquie

le 11/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Aucun accord n'a été trouvé en Slovaquie au sein de la coalition au pouvoir sur le Fonds européen de stabilité financière (FESF), a déclaré mardi le Premier ministre, Iveta Radicova, à quelques heures d'un vote de ratification prévu au parlement. Cette impasse politique en Slovaquie pourrait retarder la mise en œuvre d'un plan jugé nécessaire, par ses promoteurs, au règlement de la crise de la dette en Europe. La Slovaquie est le dernier des 17 pays membres de la zone euro à ne pas avoir ratifié le plan de renforcement du FESF, décidé le 21 juillet pour lutter contre la crise des dettes souveraines au sein de la zone euro. Le chef du gouvernement slovaque a formulé l'espoir que le plan de renforcement du FESF serait tout de même approuvé par le parlement lors d'un vote prévu mardi après-midi. Iveta Radicova a annoncé qu'elle solliciterait la confiance du parlement lors de ce vote sur le FESF.

A lire aussi