La BCE élargit les actifs éligibles en garantie

le 22/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A compter du 1er janvier 2012, la Banque centrale européenne acceptera en collatéral les instruments de dettes non sécurisés émis par des banques qui sont traités sur des marchés non-régulés tels que EuroMTF au Luxembourg ou le marché des billets de trésorerie en France. Parallèlement, la BCE va réduire la part des titres non sécurisés émis par les établissements de crédit dans la valeur totale des actifs déposés en garantie. Elle passera de 10 % à 5 %. L'institut d'émission reporte par ailleurs à 2013 l'introduction d'une taille minimum pour l'éligibilité des créances privées, commune à l'ensemble de la zone euro. Ces mesures n'entrant en vigueur qu'à partir de 2012, elles ne semblent pas répondre à une situation d'urgence. Hier, la BCE a également annoncé un prêt de 500 millions de dollars à sept jours à une banque, au taux de 1,07 %. Une situation qui sera résolue à partir du 12 octobre par la reprise des opérations à trois mois en dollars.

A lire aussi