Le G8 promet 38 milliards de dollars aux pays du « printemps arabe »

le 12/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les ministres des Finances du G8 et leurs partenaires, réunis dans le groupe du «Partenariat de Deauville», se sont engagés samedi à mettre 38 milliards de dollars de financements à disposition de la Tunisie, de l'Egypte, du Maroc et de la Jordanie sur la période 2011-2013. Ces financements multilatéraux prendront surtout la forme de prêts. Ils incluent 10,7 milliards de dollars de financements de la Banque mondiale, 7,6 milliards de la Banque africaine de développement, 5,0 milliards de la Banque islamique de développement ainsi que des financements de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Le Fonds monétaire international a pour sa part promis 35 milliards de dollars de financements aux pays du «printemps arabe» et a reconnu le CNT comme le pouvoir légitime en Libye, ouvrant la voie à une myriade de prêts pour reconstruire le pays après six mois de violences.

A lire aussi