Clearstream élargit son empreinte dans la région Asie-Pacifique

le 30/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après une opération similaire au Brésil, la chambre de compensation de Deutsche Börse fournira des services de gestion de collatéral sur ASX

Deutsche Börse prend pied sur le marché australien. Clearstream, la chambre de compensation de l'opérateur boursier allemand, a scellé un accord hier avec Australian Stock Exchange (ASX) destiné à fournir aux opérateurs de marché un service permettant de calculer et de gérer les montants de collatéraux que les acteurs doivent détenir comme garantie pour une transaction. Stefan Lepp, membre du comité de direction de Clearstream, a précisé que le but est d’établir un partenariat solide en Asie, une région qui pèse déjà plus de 20% des revenus de la filiale.

ASX souhaite externaliser les services de compensation et de règlements des opérations, actuellement gérés par ses filiales Austraclear et CHESS, à l’infrastructure de gestion de collatéraux de Clearstream, le «Global Liquidity Hub», fonctionnant sur une base entièrement automatisée et en temps réel. «ASX travaille à étendre le spectre de ses services de suivi des transactions sur le marché australien afin de répondre aux besoins des opérateurs de marché qui évoluent rapidement» a indiqué Peter Hiom, le président directeur général adjoint de l’opérateur australien.

Il y a plus d’un mois, Deutsche Börse avait conclu un accord similaire au Brésil, profitant des impératifs des grands établissements financiers de se mettre en conformité avec les règles édictées par le Comité de Bâle, ainsi que ceux des banques centrales et des opérateurs cherchant à gérer leur risque en temps réel. Stefan Lepp a indiqué au Financial Times avoir été approché par 17 clients potentiels intéressés par le système, dont des banques, des régulateurs et des banques centrales.

En juillet, IntercontinentalExchange avait pris une participation dans Cetip, un opérateur brésilien, pour 512 millions de dollars. Nasdaq OMX ainsi que le LSE sont également à la recherche d’opportunités. Dans le même temps, ASX fait face à une âpre concurrence sur son marché domestique avec l’entrée de Chi-X, qui a obtenu une licence par les autorités australiennes pour lancer sa propre plate-forme.

Les Bourses sont confrontées à un ralentissement du trafic boursier mondial. Entre janvier et juillet 2011, avant les forts volumes d'août, les échanges ont représenté 37.000 milliards de dollars, après 63.000 milliards en 2010, 61.000 milliards en 2009, mais 114.000 milliards en 2007 et en 2008, selon la Fédération internationale des Bourses de valeurs.

A lire aussi