British Land courtise les investisseurs américains

le 27/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La foncière britannique songe selon le quotidien à lever pas moins de 480 millions de dollars grâce à l’émission d’obligations par le biais d’un placement privé auprès d’investisseurs institutionnels aux Etats-Unis. Il s’agirait de titres de maturité de 7 à 15 ans. Les britanniques Royal Bank of Scotland et HSBC sont chargées d’organiser la manœuvre.

A lire aussi