Ben Bernanke juge risquée la bataille sur le plafond de la dette

le 15/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président de la Réserve fédérale américaine a déclaré hier que l'absence d'un accord sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, actuellement à 14.300 milliards de dollars, pourrait gravement saper la crédibilité du pays. «Même une brève interruption des paiements sur le principal ou les intérêts de la dette du Trésor pourrait provoquer de graves perturbations sur les marchés financiers et les systèmes de paiement», a prévenu Ben Bernanke dans un discours. Ne pas agir dans ce dossier «pourrait également susciter des doutes sur la qualité du crédit des Etats-Unis et nuire au rôle spécial dont bénéficient le dollar et les actifs du Trésor sur les marchés mondiaux», a-t-il ajouté. Le département du Trésor a déclaré que l'Etat commencerait à faire défaut sur ses obligations si le Congrès ne relève pas le plafond de la dette d'ici le 2 août.

A lire aussi