Eric Besson veut une concertation après la décision allemande sur le nucléaire

le 06/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Alors que le gouvernement allemand a officiellement approuvé lundi la fermeture des centrales nucléaires du pays d'ici 2022, la France souhaite une concertation au niveau européen sur les conséquences de l'abandon par l'Allemagne de l'énergie nucléaire, a annoncé lundi le ministre de l'Industrie Eric Besson. «L'Allemagne est souveraine. Mais les conséquences de sa décision sont européennes», a expliqué le ministre dans un message posté sur Twitter pour justifier cette initiative.

A lire aussi