Les écarts de performance se réduisent légèrement pour les fonds de LBO en France

le 01/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’année 2010 marque un début de redressement dans le capital-investissement après une année 2009 difficile, si l’on en croit le l’étude d’Ernst & Young et Thomson Reuters pour l’Association française des investisseurs en capital (Afic). Le taux de rendement interne (TRI) des fonds ayant plus de deux ans d’existence depuis leur origine est passé de 8,4% à 9,1%. La catégorie à en profiter plus largement est celle du capital transmission/LBO (15,6% contre 14,6%). Les écarts de TRI moyen entre les véhicules du premier et du dernier quartiles se sont même légèrement réduit en un an: de 44,7 points (29,8% pour le premier et -14,9% pour le quatrième) en 2009, il a été réduit à 38,8 points (30.8% et -8%) en 2010: l’amélioration des résultats des entreprises sous LBO ont notamment permis de réduire les plus mauvaises performances.

A lire aussi