Le gouvernement grec discute de nouvelles mesures d'austérité

le 23/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement grec discute ce lundi de nouvelles mesures d'urgence destinées à réduire le déficit, afin de convaincre les créanciers de la Grèce qu'elle est capable de régler la crise sans recourir à une restructuration de sa dette. Parmi les réformes envisagées, le gouvernement socialiste de George Papandréou examine pour la première fois des suppressions de postes de fonctionnaires à temps plein, un tabou jusqu'à présent. Sont également étudiées une baisse des rémunérations dans le secteur public et de nouvelles hausses d'impôts.

A lire aussi