Le patron de JPMorgan pour un effort fiscal des plus aisés

le 06/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les riches devraient payer la plus grande part des impôts aux Etats-Unis, selon Jamie Dimon, directeur général de JPMorgan, s'invitant ainsi dans le vif débat sur le budget de l'Etat fédéral qui oppose démocrates et républicains. Les deux partis n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les moyens de financer les besoins du gouvernement d'ici le 30 septembre, fin de l'exercice fiscal 2010-2011, ce qui pourrait se traduire par une mise au chômage technique de centaines de milliers de fonctionnaires dès vendredi.

A lire aussi