Le Nasdaq veut renforcer les actions à Paris

le 04/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Nasdaq OMX et ICE, qui ont lancé une offre hostile conjointe sur Nyse Euronext, assurent dans un entretien au Figaro de lundi que leur projet aboutirait à renforcer la Place de Paris sur le marché actions. «Nous envisagerions de rapatrier les centres informatiques sur Paris. Nous allons en examiner la faisabilité dans la prochaine phase de notre démarche», indique Bob Greifeld, le PDG de Nasdaq OMX, qui juge «assez irresponsable» que ces centres aient été transférés vers Londres en 2009. «Pour nous, il est logique que Paris soit davantage un centre de compensation et de livraison des marchés d'actions» ajoute Jeff Sprecher, patron d'ICE. Il exclut ainsi que la capitale française joue un rôle dans la compensation des transactions sur produits dérivés de taux, «difficile» à faire «ailleurs que sur leurs marchés d'origine, principalement Londres et Francfort».

A lire aussi