L'affaire Parmalat rattrape quatre banques

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Un procureur italien a réclamé lundi la saisie de quelque 120 millions d'euros sur les bénéfices de quatre banques internationales pour leur rôle présumé dans la faillite de Parmalat en 2003. Le procureur a demandé une saisie de 70 millions d'euros contre Citigroup, de 30,7 millions contre Bank of America, de 5,9 millions contre Morgan Stanley et de 14 millions contre Deutsche Bank.

A lire aussi