Christian Noyer plaide pour un réexamen des critères de liquidités

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Les paramètres techniques des ratios proposés ont été décidés dans une certaine précipitation et mériteraient un examen plus approfondi», a déclaré vendredi Christian Noyer, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. «Il n'est pas souhaitable que la réglementation prudentielle conduise à orienter prioritairement les financements bancaires vers la couverture des besoins d'emprunt du secteur public, alors même que nous avons vu au cours de l'année 2010 que certains segments du marché de la dette souveraine pouvaient connaître de brutales crises de liquidités», a-t-il expliqué en souhaitant «qu'une réflexion s'engage à nouveau sur la structure de ces ratios».

A lire aussi