Blackstone préparerait un LBO de 10 milliards de dollars sur Centro Properties Group

le 30/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds vise les actifs américains du groupe d'immobillier australien. En cas de succès, il s'agirait du plus gros LBO depuis la crise

L’année 2010 aura été celle du redémarrage des acquisitions à effet de levier (leveraged buy-out, LBO), en grande partie grâce à la réouverture du marché de la dette bancaire. Ce n’est pas Blackstone, l'une des firmes ayant réalisé ces dernières années les LBO les plus importants, qui dira le contraire: non content d’avoir achevé ce mois-ci la collecte du plus gros véhicule de capital-investissement depuis la faillite de Lehman Brothers (à 15 milliards de dollars – L’Agefi du 22 décembre), le fonds américain serait reparti sur le front des acquisitions à plusieurs milliards de dollars.

Selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, Blackstone aurait déposé une offre portant les actifs américains de Centro Properties Group, un géant australien de l’immobilier dont la survie est menacée par une dette astronomique. Il gère 18,6 milliards de dollars australiens (14,3 milliards d’euros) aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, mais son endettement atteint 18,4 milliards – dont il doit refinancer 11,5 milliards avant fin décembre 2011. La société, frappée très tôt par l’éclatement de la bulle financière, avait déjà échoué à rembourser une première tranche de 3,4 milliards de dette, arrivée à échéance en 2008. Depuis, ses créanciers l’ont soutenue à bras-le-corps.

Dans son rapport annuel 2009-2010, Centro valorise les quelque 600 centres commerciaux détenus aux Etats-Unis à 9,5 milliards de dollars australiens (7,3 milliards d’euros), rapporte le quotidien américain. Si Blackstone parvenait à ses fins, il réaliserait le LBO le plus important depuis la crise financière. Mais rien ne garanti le succès de l’opération sur Centro. En effet, avec un début de reprise des prix, de nombreux prétendants figureraient sur les rangs.

A ce jour, le record de l’année est détenu par un consortium d’investisseurs menés par KKR, qui projette d’acquérir Del Monte Foods pour 5,3 milliards de dollars. En Europe, sept opérations annoncées en 2010 (sans nécessairement avoir été encore conclues) dépassent le milliard d’euro. La plus importante concerne l’équipementier britannique Tomkins, convoité pour plus de 3,1 milliards de livres (3,7 milliards d’euros). Selon les statistiques collectées par Thomson Reuters, 211 milliards de dollars de LBO ont été annoncés cette année, contre 121 milliards en 2009.

A lire aussi